La Clinique du Sourire

Mauvaise hygiène dentaire et cancer : facteurs de risque

Est-il possible que la mauvaise hygiène dentaire puisse être un facteur de risque pour le cancer ? Les liens entre l’hygiène bucco-dentaire et diverses maladies systémiques font aujourd’hui encore l’objet de nombreuses études scientifiques.

Une mauvaise hygiène dentaire ne favorise pas seulement les caries et les maladies parodontales. Elle pourrait également augmenter le risque de développer certains types de cancer. D’où l’importance de la prévention.

Cet article vous plongera dans les méandres de la recherche scientifique pour explorer les preuves existantes de cette connexion alarmante. Nous parlerons notamment :

    • de la corrélation entre l’hygiène dentaire et le risque de cancer
    • des protocoles de diagnostic et de traitement en cas de suspicion de cancer

Corrélation entre hygiène dentaire et risque de cancer

Il n’y a pas forcément de relation directe entre la mauvaise hygiène dentaire et les cancers buccaux. Néanmoins, cela peut affecter la santé et favoriser le cancer.

En effet, la flore buccale joue un rôle primordial dans la préservation de la santé bucco-dentaire y compris pour la prévention des risques cancéreux. Il est de ce fait dangereux de négliger son hygiène dentaire. Cela aura des conséquences sur :

    • la santé bucco-dentaire
    • la santé globale.

Une bonne hygiène dentaire joue un rôle préventif au niveau des risques de maladies cancéreuses.

Impact de la mauvaise hygiène dentaire sur l’augmentation du risque de cancer

Une personne présentant des risques de cancer à cause d'une mauvaise hygiène dentaire

Une mauvaise hygiène dentaire explique généralement la mauvaise santé bucco-dentaire. Elle peut même contribuer à l’augmentation du risque de cancer, notamment dans :

    • la cavité buccale
    • le pharynx
    • le système digestif

Des études sur la santé montrent en effet que les maladies parodontales sont associées à un risque accru de certains types de cancers. Tel est notamment le cas de :

    • la gingivite
    • la parodontite

L’inflammation chronique causée par ces maladies peut favoriser :

    • la croissance tumorale
    • la progression d’un cancer buccal

Rôle de la flore buccale dans la prévention des pathologies cancéreuses

Le rôle du microbiote buccal est crucial dans la prévention des cancers. En effet, une flore équilibrée contribue à :

    • maintenir un environnement oral sain
    • réduire le risque de développement des conditions prédisposant à un cancer

Une mauvaise hygiène dentaire perturbe cet équilibre. Elle favorise ainsi la croissance de bactéries pathogènes et la mauvaise santé bucco-dentaire. Elle augmente aussi le risque de cancer.

La prévention des cancers passe donc par :

    • une flore buccale équilibrée
    • un microbiote buccal sain

Qui dit bonne hygiène dentaire, dit microbiote buccal sain et équilibré. Il s’agit de l’élément clé permettant de réduire le risque de cancer buccal.

Quelles sont donc les maladies cancéreuses pouvant être associées à une mauvaise hygiène dentaire ? Les réponses dans la prochaine rubrique.

Identification et prévention des cancers liés à l’hygiène dentaire

Une femme qui fait un dépistage du cancer de la bouche

Le risque de cancer est accru en cas de mauvaise hygiène bucco-dentaire, avec des antécédents de parodontite. Les causes possibles sont donc :

    • la négligence du brossage des dents au quotidien
    • la parodontite

Cette dernière constitue également un signe avant-coureur.

Dans tous les cas, la prévention est essentielle afin de diminuer les facteurs de risque.

Les différents types de cancers associés à une mauvaise hygiène bucco-dentaire

Une mauvaise hygiène bucco-dentaire peut entraîner un cancer :

    • du pharynx
    • de la cavité buccale
    • du larynx
    • du système digestif (cancer de l’œsophage et du gros intestin)

Ces cancers sont favorisés par :

    • l’inflammation chronique
    • des substances nocives

Les substances nocives ne sont autres que les toxines produites par les bactéries pathogènes qui se trouvent dans la cavité buccale.

Stratégies de prévention et d’éducation pour réduire les risques

Un homme qui se fait contrôler ses dents et sa santé dentaire

Pour réduire le risque de cancer lié à une mauvaise hygiène dentaire, il est essentiel d’adopter une approche préventive. Cela consiste à :

    • mettre en place un brossage régulier des dents
    • utiliser les brossettes interdentaires pour nettoyer entre les dents
    • planifier des visites régulières chez le dentiste pour effectuer des examens buccaux complets
    • avoir une alimentation équilibrée
    • limiter, voire supprimer le tabac et l’alcool

Il s’avère aussi important de soigner toute votre relation avec vos émotions. Comme tout cancer en effet, l’origine est à la fois :

    • physique
    • psychoémotionnelle

Seul un dentiste est en mesure de diagnostiquer des pathologies cancéreuses dues à une mauvaise hygiène dentaire. Lui seul peut également vous proposer des solutions de traitement parfaitement adaptées à votre cas. Au moindre doute, pensez donc à consulter un chirurgien dentiste.

Voyons maintenant les protocoles de diagnostic et de traitement en cas de suspicion de cancer.

Protocoles de diagnostic et de traitement en cas de suspicion de cancer

Le dépistage est souvent réalisé chez le dentiste. Ce professionnel effectue des examens réguliers de la cavité buccale. Si jamais il détecte des lésions précancéreuses, il envoie le patient chez le stomatologue.

Ce dernier effectuera :

    • des radiographies
    • des biopsies

Ces démarches visent à diagnostiquer le cancer le plus tôt possible. Suite à cela, une prise en charge par les oncologues est établie. Cela permet :

    • d’évaluer le cancer
    • de mettre en place un traitement adapté

Les examens de dépistage pour les lésions et les signes précurseurs

Une femme avec des lésions dans la bouche

Tout commence par un examen visuel de la cavité buccale pour détecter les lésions. S’ensuit la palpation des tissus afin d’identifier certaines anomalies.

Au moindre doute, une coordination entre spécialistes est mise en place. Elle permet :

    • d’effectuer un suivi régulier
    • de surveiller les changements qui ont lieu dans la cavité buccale

Une fois le cancer diagnostiqué, une prise en charge multidisciplinaire est mise en place.

Prise en charge multidisciplinaire du patient et suivi après traitement

Une fois le cancer diagnostiqué, une prise en charge multidisciplinaire est nécessaire. Cela implique différentes équipes :

    • dentistes
    • oncologues
    • chirurgiens
    • radiologues
    • naturopathes
    • psychologues

Il est important de :

    • surveiller le cancer
    • fournir un soutien psychologique et social au patient

Le suivi sera :

    • personnalisé
    • adapté en fonction du traitement choisi

Les cabinets dentaires disposent aujourd’hui des ressources nécessaires pour diagnostiquer un cancer dû à une mauvaise hygiène dentaire. Tout ce que vous avez à faire, c’est prendre rendez-vous dès lors que vous constatez des signes.

Pour clore cet article, abordons ensemble les impacts psychologiques d’une mauvaise hygiène dentaire et du cancer.

Impacts psychosociaux et qualité de vie liés à l’hygiène dentaire et au cancer

Un homme qui s'isole à cause de sa mauvaise esthétique dentaire

Il est évident qu’un cancer intrabuccal a un impact sur :

    • la qualité de vie
    • la relation psychosociale de l’individu

Les répercussions psychologiques d’une mauvaise hygiène bucco-dentaire et du cancer

Les répercussions psychologiques peuvent être graves. Lorsque le dentiste établit le lien entre la mauvaise hygiène dentaire et le cancer, cela a en effet un impact sur l’estime de soi. Des sentiments d’anxiété et de dépression se mettent en place. Ces derniers nécessitent des soins adaptés.

Les préoccupations majeures lors de ce diagnostic comprennent :

    • la perte des dents
    • le changement dans l’apparence
    • la fonction buccale altérée

Cela entraîne :

    • du stress
    • de l’anxiété
    • une altération de la qualité de vie

Amélioration de la qualité de vie grâce à des soins dentaires adaptés

Des soins dentaires adaptés contribuent à améliorer la qualité de vie des patients atteints de cancer buccal lié à une mauvaise hygiène dentaire. Ces traitements incluent la restauration de :

    • la fonction
    • l’esthétique buccale

Pour ce faire, le dentiste peut préconiser la pose de couronne dentaire. Ce dispositif s’avère particulièrement efficace pour restaurer les dents abîmées.

Dans certains cas, les traitements requièrent des interventions qui peuvent générer des effets secondaires suite aux traitements anticancéreux, tels que :

    • la sécheresse buccale
    • la désinfection

Toutefois, l’impact positif des soins dentaires sur l’estime de soi est primordial.

Conclusion

Une femme qui fait soigner ses dents

Il ne faut surtout pas sous-estimer l’importance d’une hygiène dentaire irréprochable. Elle est primordiale tant pour sa capacité à prévenir les maladies parodontales que pour son rôle crucial dans la réduction du risque de cancers buccaux et digestifs.

Seul un professionnel peut diagnostiquer et traiter adéquatement les pathologies cancéreuses liées à une mauvaise hygiène dentaire. La prévention et le dépistage précoce restent néanmoins les meilleures armes contre le cancer. La santé bucco-dentaire joue aussi un rôle indéniable dans cette lutte.

Foire aux questions

Quels symptômes dentaires doivent alerter sur un possible risque accru de cancer ?

Les symptômes pouvant indiquer un risque possible de cancer sont les suivants :

    • des lésions buccales qui ne se cicatrisent pas
    • des petites plaies ou ulcérations qui persistent pendant plus de 2 à 3 semaines
    • des douleurs persistantes dans la bouche

S’ajoutent à cela :

    • des sensations de chaud, de brûlure ou dans la gorge
    • des changements de couleur ou de texture des tissus buccaux (taches blanches ou rouges)
    • l’apparition de petites vésicules
    • des difficultés à manger ou à avaler (avec des sensations de blocage dans la gorge ou l’œsophage)
    • une enflure ou la formation de masse persistante sur le cou ou le visage
    • des nodules

Tous ces symptômes nécessitent une évaluation professionnelle.

Est-ce que le cancer de la gencive se soigne ?

Le cancer de la gencive peut être traité. Le succès du traitement dépend néanmoins de plusieurs facteurs, notamment :

    • du stade du cancer
    • de sa localisation
    • de la santé globale du patient

Selon les besoins individuels de chaque patient, le traitement du cancer de la gencive implique une combinaison :

    • de chirurgie
    • de radiothérapie
    • d’immunothérapie
    • de chimiothérapie

La chirurgie peut suffire à éliminer la tumeur dans les premiers stades, c’est-à-dire lorsque le cancer :

    • est localisé
    • n’a pas envahi les tissus

Pour les stades avancés cependant (le cancer s’est propagé à d’autres parties de la bouche ou du corps), un traitement plus agressif est nécessaire. Le but : détruire les cellules cancéreuses.

Le pronostic du cancer de la gencive varie d’un patient à un autre. Néanmoins, un diagnostic précoce et un traitement approprié améliorent les chances de guérison et de survie.

Le tabagisme et la mauvaise hygiène dentaire ont-ils un effet cumulatif sur le risque de cancer ?

Le tabagisme et la mauvaise hygiène dentaire ont un effet cumulatif sur le risque de cancer. Il constitue en effet un facteur majeur dans de nombreux cancers. Cela inclut le cancer :

    • de la cavité buccale
    • du pharynx
    • du larynx
    • de l’œsophage
    • du gros intestin

La fumée du tabac endommage les cellules de la bouche et du système digestif. Ainsi, elle favorise la croissance des tumeurs.

Les affections parodontales (gingivite et parodontite) sont aussi associées à un risque accru de cancer oral. Les inflammations chroniques causées par ces maladies :

    • favorisent la progression du cancer
    • augmentent les risques néfastes du tabac

En savoir plus

https://www.bbc.com/afrique/articles/cw0kgnk94jlo

https://www.ouest-france.fr/sante/cancer/avoir-une-mauvaise-hygiene-bucco-dentaire-augmenterait-le-risque-d-avoir-un-cancer-du-foie-6408049

Retour en haut